La prise en charge et le financement de la formation des demandeurs d’emploi

L’ensemble de nos formations web, webmarketing, e-marketing, référencement web SEO, SMO réseaux sociaux, e-commerce, création de site web, e-mailing … etc … peuvent être prises en charge selon votre situation et vos droits à la formation.

Se former quand on est demandeur d’emploi peut représenter un pas vers une reconversion, un perfectionnement, ou l’acquisition de nouvelles compétences. Vous êtes décidé à vous former, c’est bien … maintenant il faut trouver le financement de cette formation.

Relevez vos manches, car le parcours peut, selon certain cas, ne pas être de tout repos ! Mais dites vous bien que dans 90% des cas un financement est possible.

  • Dans un 1er temps !

Prenez rendez-vous avec votre conseiller Pôle emploi :
Votre formation doit s’inscrire dans le cadre de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) élaboré en commun avec votre conseiller de Pôle emploi au moment de votre inscription. Gardez en tête que la formation doit augmenter vos chances de retour à l’emploi et qu’en aucun cas elle ne doit être un dérivatif.
En clair, si vous souhaitez faire financer une formation de “cosmonaute” et que vous êtes titulaire d’un diplôme de peintre en bâtiments et qu’en plus vous êtes claustrophobe, ça va être compliqué 🙂
Votre conseiller Pole emploi doit croire en votre projet et la formation doit faciliter votre retour à l’emploi.
L’entretien avec lui est donc décisif et vous devez être parfaitement au clair sur vos objectifs avant de vous y rendre. N’arrivez pas les mains vides, présentez votre projet (pourquoi avez-vous envie de réaliser la formation en question ?) et soumettez lui le jour même le devis + le programme complet de la formation.

Notez que les financements diffèrent selon que vous êtes bénéficiaire ou non de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) du régime d’assurance chômage.

Selon votre situation vous pourriez bénéficier du CPF et des fonds réservés aux personnes en CSP (qui remplace les CRP et CTP).

Vous pouvez aussi bénéficier d’une Aide Individuelle à la Formation (AIF).

– les AIF + DIF qui permettent un cofinancement pole emploi en cas d’insuffisance de droits auprès d’un OPCA. (avec un maxi de 1500 euros de participation pole emploi)

– les AIF projet de formation individuelle, pas de montant maxi. Cependant, le demandeur d’emploi doit monter un dossier avec son Pole emploi et motiver sa demande par une promesse d’embauche ou présentation d’offres d’emploi (faites une collecte d’offres d’emploi afin de prouver le besoin de cette formation et présentez à votre conseiller pole emploi ces offres – sur cette page vous trouverez des sites d’offres d’emploi, l’occasion d’imprimer quelques offres à l’intention de votre conseiller :-).
Le dossier est à monter 15 jours au moins avant le démarrage de la formation.

Vous pouvez également demander à bénéficier d’une formation dans le cadre d’un PARE (Plan d’aide au retour à l’emploi).  En pratique, les formations courtes ont le plus de chances d’être financées.

+ d’informations sur www.pole-emploi.fr

  • Dans un second temps, si rien ne semble avancer avec votre Pole emploi !

contactez les organismes suivants et exposez votre besoin de financement de formation :

  1. Contactez la “Maison pour l’Emploi et la Formation” de votre secteur
  2. Contactez la CCI “Chambre de Commerce et d’Industrie de votre secteur
  3. Contactez le Conseil Général de votre département
  4. Contactez la Mission locale
  5. Contactez Cap emploi
  6. Contactez le Conseil Régional de votre région :
    Financement dans le cadre de programme particulier. Dossier à faire sur prescription Pole emploi, mission locale ou cap emploi)
    Pour les créateurs d’entreprise il est possible de demander un financement conseil régional. Il faut passer par pôle emploi et que le projet de création d’entreprise ou d’emploi soit validé par un organisme de suivi (BGE, chambre des métiers … suite à orientation par pôle emploi). C’est un dossier programme particulier. Le dossier de création doit être le plus complet possible (business plan, étude de marché, premiers devis…)
  7. Créateurs d’entreprises, vous pouvez également contacter la BGE (boutique de gestion) de votre secteur.

Pour chacun de ces organismes, demandez un rendez-vous avec le chargé du financement des formation et soumettez lui le jour même le devis + le programme complet de la formation. Ici aussi il faut faire preuve de motivation afin de convaincre votre interlocuteur.

  • Vous n’avez droit à rien ?

Pas de panique … il reste encore quelques solutions et notamment si vous êtes bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active). La CAF (oui oui, vous lisez bien, je parle de la Caisse d’allocation familiale) peut vous attribuer une Aide Personnalisée de Retour à l’Emploi (APRE) pour un montant maximum de 3000 €. Pour cela vous devez contacter le référent qui suit votre situation individuelle. Lors du rendez-vous, encore une fois il faudra démontrer à votre interlocuteur que la formation que vous souhaitez suivre peut vous aider à retrouver un emploi.

Vous pouvez également faire une demande auprès du P.L.I.E de votre secteur.
le PLIE
est un dispositif associatif, financé par une ou plusieurs communes, et par le Fonds social européen. Son but : aider les personnes en grande difficulté sociale et professionnelle à s’insérer dans le monde du travail

Qui sont les bénéficiaires ? Les chômeurs de longue durée, les jeunes sans qualification, les bénéficiaires de minima sociaux (RMI, allocation spécifique de solidarité, allocation parent isolé), les handicapés, toutes les personnes en difficulté d’accès au marché du travail, à qualification peu élevée ou inadaptée et qui manifestent une volonté et/ou une capacité à s’engager dans un parcours d’insertion professionnelle durable.

Comment ça marche ? Le PLIE coordonne et mobilise localement différents acteurs : ANPE, Mission Locale, PAIO, DDASS, mairie, service d’accueil des travailleurs handicapés, association sanitaire et sociale… Les bénéficiaires doivent être envoyés par l’une de ses structures pour bénéficier des prestations gratuites du PLIE. Grâce à lui, ils pourront suivre un parcours d’insertion individualisé comprenant des actions d’accueil, d’accompagnement social, d’orientation, de formation. Le PLIE peut par exemple financer des aides à la mobilité qui ne sont pas payées par l’ANPE et apporter un financement complémentaire pour des formations comme le SIFE (stage d’insertion et de formation à l’emploi) et le SAE (stage d’accès à l’entreprise).
Plus d’information sur : www.ville-emploi.asso.fr ou téléchargez la brochure d’explication du PLIE

  • Suivant votre parcours, plusieurs cas de figure sont possibles :

Si vous venez de terminer un CDD, vous pouvez encore obtenir un CIF “congé individuel de formation” (pour cela contactez le FONGECIF de votre secteur).
Si vous venez de perdre votre emploi il vous reste vraisemblablement des heures de DIF (droit individuel à la formation), parlez-en à votre conseiller Pole emploi ou contactez directement l’OPCA collecteur de votre DIF.
Si vous occupiez un poste de technicien supérieur ou cadre intermédiaire, et visez une formation supérieure conduisant à un diplôme (licence, licence professionnelle, master, formation d’ingénieur…), vous pouvez bénéficier du dispositif Objectif cadres du ministère de l’emploi et obtenir dans certains cas un financement total de votre formation.

  • A noter que vous pouvez obtenir une aide aux frais associés à la formation (AFAF) pour le transport, l’hébergement  et vos repas durant votre formation : plus d’information